Confinement, entre résignation et opportunité

lundi 30 novembre 2020

Confinement, stress, angoisses, mal être, faire de cette période anxiogène une opportunité d’un retour à la sérénité, au calme, à la bienveillance. Apprendre à accepter ce qui EST pour un retour vers SOI. Laisser définitivement derrière vous ce qui vous empêchait d’avancer.

Effectivement, aujourd’hui nous voyons 2 catégories de comportements qui se dessinent face au confinement.

Pour la première catégorie, ce fut un moment de recueillement, profitable, vécu comme une pause bienvenue.

Cependant, pour la 2ème catégorie, le ressentit va de la pause forcée, plus ou moins bien vécue, à la traversée du désert très mal vécue.

Alors on peut se demander pourquoi une telle disparité entre les deux catégories ?

Pour les personnes ayant mal vécu cette traversée du désert, c’est justement l’absence des indicateurs qui faisaient en quelque sorte la vie « d’avant » de la personne, qui en disparaissant semblent avoir emporté avec eux la vie de la personne elle même, ses valeurs, ses croyances en un avenir immuable, ou demain serait globalement identique à aujourd’hui.

Ainsi privée des ses repaires habituels, la personne est déstabilisée. Le quotidien et ses rituels ne sont plus là pour cacher les failles de la personnalité. Pires… ces failles apparaissent dans toutes leurs dimensions: émotionnelle, sociale, physiques, leur vide semble capable de tout engloutir au fur et à mesure que monte peur, colère, désarroi…entraînant dans son quotidien : trouble du sommeil, de l’alimentation, surconsommation de tabac, d’alcool, mal de dos, migraines…et j’en passe… Mais heureusement, vous avez la capacité de mettre un terme à ce cercle vicieux.

Car effectivement, l’individu, doit alors passer ses journées et ses nuits devant quelque chose que sa frénésie d’agitation, ses addictions, lui cachaient jusqu’à présent. Il se retrouve face à une personne qu’il ne connaît pas et commence à ressentir stress et angoisses devant cette cohabitation forcée, face à une existence incertaine et pleine de surprise et d’inconnu. De nouvelles questions apparaissent…mais aucune réponse ne vient apaiser.

La méthode du palais consciencieux que j’ai développé ces dernières années est basée sur les différentes formes d’hypnose et de niveaux de conscience. Elle vous aide à renouer avec vous même, à accepter les failles et à construire des ponts pour les franchir.

Renoncer au renoncement. Utiliser l’expérience induite par le confinement comme une opportunité de mise en marche vers la personne que vous avez toujours souhaité être.

Si vous ne le faites pas pour vous, qui le fera ?

Si vous ne le faite pas aujourd’hui, le ferez vous un jour ?

Alors à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *